Lise LACOMBE

 

Lise Lacombe

Résidence

 

Lise Lacombe à fait une Résidence d’éducation artistique au Collège de Seix au mois de février. En parallèle, Le Bus-Espace Culturel Mobile expose son travail sur les grands froids en Laponie :

 

“Les étendues blanches et les grands froids sont précieux. L’homme a besoin de forces hostiles pour calmer son égo. Souvent, il a du mal à vivre en équilibre avec cette grandeur et préfère tout détruire.

En contemplant ce froid qui meurt, on se sent triste, con et obsolète. Pour le moment, les paysages étouffés par le manteau de neige prônent le calme et le tumulte du sauvage. Dans ce silence, on ne perçoit que le langage des éléments.

Des contrées lapones aux sommets pyrénéens, le froid blanc cristallise une beauté, fragile, en mouvement permanent. Havre de paix, de réconfort pour les âmes contemporaine terrifiées par leur époque. Des paysages qui nous transportent dans une autre échelle, celle des astres. Où l’homme est infiniment petit. C’est sûrement cela que l’on va y chercher.”

 Lise Lacombe

 

Partagez ce contenu